(POST)colonialisme

Performing (post)colonialism est une performance qui se propose de visibiliser les liens entre l'imaginaire colonial et l'imaginaire contemporaine en mobilisant des textes géographiques écrits entre la fin du XIX siècle et la moitié du XX pour les mettre en relation avec des images contemporaines.

Si « le passé qui est en train d’être nostalgiquement retravaillé et adapté au présent, non sans inventivité » (Jane Jacobs, 1996) il est important de rester attentifs et attentives à l'intériorisation des rapports de dominations qui passent, encore aujourd'hui, par la culture dite populaire comme par la culture savante.
Avec cette performance il s’agit de rendre visible les liens entre le passé et le présent, entre la science géographique et la construction de l’altérité, dans le but de contribuer à la décolonisation de la discipline.



La Nuit de la Géographie, La Bellevilloise, Paris, 31 mars 2017.